« D’autres fois, d’autres coutumes »

Cet automne, Les Films de Cannes à Bucarest proposeront une fois encore aux cinéphiles plusieurs des titres ainsi que des événements très attendus, sous un nouveau jour.

En conservant ses dates d’origine – du 23 octobre au 1er novembre – le festival organisera des événements qui se dérouleront en ligne, dans des espaces en plein air et sous forme de « drive-in », en respectant toutes les mesures de sécurité et d’hygiène mis en place en ce moment-là.

À partir du 23 octobre et pendant six jours, le public pourra profiter d’une sélection de comédies et de drames provenant des plus grands festivals internationaux de cinéma à découvrir dans le confort de sa voiture à l’Event Park Snagov Drive-In Cinema. Sur un écran de 112 m2, seront présentés à cette occasion les films The Speech de Laurent Tirard, The Truth de Hirokazu Koreeda, Another Round de Thomas Vinterberg, Mandibules de Quentin Dupieux, les très attendus True Mothers de l’auteure japonaise Naomi Kawase et Sweat de Magnus von Horn.

Nous vous présenterons aussi Le discours, huitième long métrage et nouvelle comédie imaginée par le réalisateur Laurent Tirard, qui réussi ici l’équilibre difficile entre qualité artistique et succès au box-office. Les célèbres L’histoire de ma vie (743000 entrées en France et lauréat du César 2004 du meilleur second rôle), Molière (1,2 million d’entrées en France et 4 nominations aux César 2007), Little Nicholas (5,5 millions d’entrées en France en 2009, Astérix et Obélix: God Save Britannia, (3,8 millions d’entrées en 2012 et Nicholas en vacances (2,4 millions d’entrées en 2014) témoignent de son talent.

Ce film nous présente Adrien, qui, à 35 ans, est en proie à la crise de la quarantaine. Il est névrosé, hypocondriaque et prisonnier d’un dîner  de famille interminable. De plus, Adrien est contrarié que sa petite amie ne réponde pas à ses textos. Pour aggraver les choses, son futur beau-frère, lancinant, lui demande de préparer un discours qu’il doit prononcer à leur mariage. Qu’est-ce qui pourrait être pire ?

Le film La Vérité, lauréat de la Palme d’Or et premier film de Hirokazu Koreeda hors du Japon met en vedette deux légendes du cinéma français : Catherine Deneuve et Juliette Binoche. La Vérité a ouvert la compétition officielle du Festival de Venise.

Le film The Truth décrit une réunion orageuse entre une actrice et sa fille après la publication de ses scandaleuses mémoires. Trois générations d’acteurs français hors du commun se retrouvent dans le film du maître japonais. «Utilisant la compassion et la moindre touche de sirop, Koreeda amène ses personnages dans un endroit où ils se rendent compte avec choc qu’ils sont enfin sur la même longueur d’onde ». – Boston Globe.

« Le nouveau film revient sur certains des thèmes préférés de Koreeda que sont la responsabilité, l’héritage et la fluidité des rôles entre parents et enfants », déclare The New Republic.

Hirokazu Koreeda est un habitué des grands festivals de cinéma, notamment sur la Croisette. En 1995, son premier film, basé sur le livre de Miyamoto Teru, Maborosi, remporte le Trophée de Venise. Puis le film After Life (2008) sera quant  à lui distribué dans plus de 30 pays, ce qui lui vaudra une renommée internationale. En 2001, c’est son œuvre cinématographique Distance qui est sélectionné en Compétition Officielle du Festival de Cannes, suivi de Nobody Knows (2004), ce qui a conduit Yagira Yuya à devenir la plus jeune lauréate du prix du meilleur acteur au Festival de Cannes.

En 2009, le film Air Doll fait sa première mondiale dans la catégorie Un Certain Regard et il est félicité pour avoir placé la barre très haut dans sa représentation des fantasmes sensuels.

En 2015, c’est Our Little Sister qui est  en Compétition Officielle du Festival de Cannes, il remporte  de nombreux prix internationaux. En 2016, Après la tempête ramène  Koreeda à Un Certain Regard et en 2017, The Third Murder est créé en compétition au Festival de Venise. 2018 nous apporte des voleurs à l’étalage, un chef-d’œuvre proclamé à l’unanimité qui remporte la Palme d’or ainsi qu’une nomination pour le meilleur film international aux Oscars.
Dans ce que certains ont appelé la version française de Dumb & Dumber, Mandibules raconte l’histoire de deux amis un peu nigauds qui découvrent une énorme mouche dans le coffre d’une voiture qu’ils ont volée. Dans l’espoir de gagner de l’argent grâce à leur trouvaille, ils commencent à s’entraîner à apprivoiser la mouche. Mandibules : comédie hilarante écrite, réalisée, filmée et montée par Quentin Dupieux illustre parfaitement la préoccupation du réalisateur pour l’absurde comique généré par des situations bizarres et inattendues.

« Ce qui fait de Mandibules un film si rafraîchissant, c’est que tout comme ses anti-héros ne se soucient pas de la façon dont ils sont censés se comporter. Dupieux manifeste un mépris aérien pour la façon dont un thriller de poursuite ou un film d’horreur est censé se dérouler. Il butine partout où il souhaite aller. Même les comédies de copains des années 1990 étaient rarement aussi rafraîchissantes que ça », selon Indiewire.

S’il est inéluctablement un véritable personnage, Quentin Dupieux connu sous son nom de scène Mr. Oizo est tout aussi célèbre pour ses sets de musique électronique aux États-Unis que pour ses talents de réalisateur. Il réalisé des comédies non conventionnelles telles que Rubber, Wrong, Wrong Cops et Reality et c’est sous le pseudonyme de M. Oizo, qu’il s’est fait connaître pour Flat Beat, sorti en 1999.

Sweat, réalisé par Magnus Von Horn, suit trois jours dans la vie de l’entraîneur de fitness et influenceur motivationnel Sylwia Zając. Bien qu’elle compte des centaines de milliers de followers, et qu’elle soit encerclée par un équipage fidèle et admirée par ses proches, elle recherche a conserver une intimité sincère et réelle. C’est lorsqu’elle se met crier « elle a le look! Elle est jolie! » à l’écoute de la chanson Roxette dans sa voiture, qu’un personnage empathique et composé se dévoile à nos yeux ; révélant une personne aussi impressionnante que le film lui-même. Si l’histoire doit nous apprendre quelque chose, c’est que, même si nous essayons de changer notre corps, cela ne sera jamais suffisant. C’est un film profond sur les conséquences de la célébrité – dans la mesure où on l’entend aujourd’hui.

Le film Sweat, qui fait partie de la Sélection officielle de Cannes 2020, est le deuxième long métrage du réalisateur et scénariste suédois Magnus Von Horn. Il a fait ses débuts avec l’œuvre The Here After, où son style « cool », détaché et objectif se transforme en une étude convaincante et passionnante d’un jeune homme qui tente de se réintégrer dans son école après avoir commis un crime violent. The Here After a été présenté en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes et a été nominé pour la Caméra d’Or. Cet évènement a marqué le début d’une tournée de festivals très réussie.

Le dernier film de Naomi Kawase, True Mothers, s’articule autour de deux personnages principaux puissants « qui font un cas si convaincant qu’ils valent la peine d’être connus » (Screen Daily): Satoko, la mère adoptive et Hikari, la jeune mère biologique désespérée qui ne veut pas disparaître de la vie de son fils. Kawase, qui, offre dans son film à son fils adoptif, une nouvelle perspective autour de la notion d’adoption d’enfant, tissant différents fils et styles narratifs, allant du drame moral à la romance adolescente – de l’exposition sociale au thriller – une expérience cinématographique émotionnelle, parfois troublante. Après sa première mondiale au Festival international du film de Toronto et sa projection dans la sélection à San Sebastian. Le public de Bucarest sera parmi les premiers au monde à  découvrir ce long métrage aux Films de Cannes à Bucarest.

Comme annoncé précédemment, l’un des films dont le public peut profiter aux Films de Cannes à Bucarest sera Another Round | Druk avec Mads Mikkelsen. Diffusé dans plus de 30 territoires depuis son annonce, de la sélection cannoise des États-Unis au Japon en passant par la Roumanie où il est distribué par Bad Unicorn. Ce film réalisé par le célèbre Thomas Vinterberg, se concentre sur quatre professeurs de lycée qui testent une théorie selon laquelle on peut vivre et travailler et encore mieux si vous maintenez une quantité constante d’alcool dans votre système. « À partir de là», selon Indiewire, «la comédie noire captivante de Thomas Vinterberg se transforme en un débat animé et fascinant sur l’alcool, notamment grâce à la performance centrale et féroce de Mads Mikkelsen.»

De plus amples informations sur le programme complet de la 11e édition des Films de Cannes à Bucarest, ainsi que les événements spéciaux, le programme en ligne et les lieux de cinéma en plein air seront annoncés dans les prochains jours.

Merci pour tous vos messages de soutien ainsi que pour votre fidélité !

En visitant www.filmedefestival.ro, vous trouverez toutes les informations sur les films actuellement annoncés, et bientôt, le programme complet du festival.

 

Les Films de Cannes à Bucarest est présenté par Orange Roumanie, partenaire traditionnel de l’événement.
Avec le soutien de: Catena, Apa Nova, Groupama Insurance
Inspiré par: UniCredit Bank.
La 11e édition des Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’Association Cinemascop et Voodoo Films en partenariat avec l’Ambassade de France et l’Institut Français de Roumanie
Projet cofinancé par: Administration du Fonds culturel national Projet culturel financé par: le Centre national roumain de la cinématographie.