Isabelle Huppert eti Gael García Bernal – les protagonistes des films du week-end

La série d’invités renoms de la 10e édition des Films de Cannes à Bucarest se poursuit avec l’un des talents les plus prometteurs du cinéma brésilien: Juliano Dornelles, réalisateur de Bacurau, qu’il signe avec Kleber Mendonça Filho, lauréat du Prix du Jury à Cannes 2019.

Dans l’introduction d’un entretien avec les deux réalisateurs, le magazine Film Comment déclare: “Aucun autre film cannois de cette année ne nous a montré plus clairement que remarquer la beauté ou la laideur dépend essentiellement l’endroit où vous dirigez votre regard, comme dans l’audacieux Bacurau des réalisateurs Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles.”  “Bacurau est un portrait persistant et complet d’une communauté brésilienne qui lutte contre le spectre sombre de la modernité.” “Un western magnifique et dément sur les dangers de la modernisation accélérée. ”

Conçu avec l’amour des réalisateurs pour le cinéma italien des années 60, le cinéma américain des années 70 et, bien sûr, le cinéma brésilien, Bacurau est un mélange de genres, un projet né d’une idée des deux réalisateurs, collaborateurs et surtout amis. « Nous voulions faire un film que nous aimerions aller voir au cinéma. Nous avons commencé à écrire un scénario, nous avons travaillé, j’ai écrit, nous avons discuté, nous nous sommes également disputés, puis nous avons réuni d’autres amis pour nous aider à le filmer « , ont déclaré les deux réalisateurs dans une interview à l’occasion de la première du film. Cela a pris plus de 10 ans.

Juliano Dornelles est né à Recife, au Brésil, en 1980. Depuis plus de 16 ans, il est scénographe. Son partenariat avec Kleber Mendonça Filho a débuté sur le tournage du court métrage Eletrodoméstica (2004). Cette rencontre l’a amené à réaliser à son tour quelques courts métrages. Bacurau, également réalisé en collaboration avec Kleber Mendonça Filho, est son premier long métrage.

Juliano Dornelles sera présent pour une séance de questions-réponses avec le public, après la projection du film, le samedi 26 octobre à Cinema Pro, à 18h00.

La série d’invités spéciaux de l’édition de cette année se poursuit avec le cinéaste Albert Serra. Le cinéaste espagnol discutera avec le public à la fin des projections de L’Histoire de ma mort, de Liberté et de La mort de Louis XIV, toutes les places étant déjà vendues. Toutefois, le public pourra participer, sous réserve de disponibilités, à la discussion ouverte qui se tiendra à la fin du film La mort de Louis XIV, le mardi 22 octobre à partir de 20h00 au Cinéma Elvire Popesco.

Le lundi 21 octobre, à partir de 17h00, à l’Instituto Cervantes, aura lieu la projection du film collectif Lost and Found dans la section Que préparent nos voisins? – film qui sera présenté par les co-auteurs: Nadejda Koseva, Cristian Mungiu, Jasmila Zbanić, Mait Laas et Viktória Petrányi, productrice du film et réalisé par Kornél Mundruczó.

Le mercredi 23 octobre, Vlad Ivanov, l’invité-anniversaire de cette édition, sera présent à l’Instituto Cervantes à partir de 20h30, lors de la projection de Principes de vie, réalisé par Constantin Popesco, un film qui marque le premier rôle majeur dans la remarquable carrière de l’acteur. Vlad Ivanov sera présent à la fin de la projection pour une discussion ouverte avec le public.

Dimanche 27 octobre, lors de la cérémonie de clôture des Films de Cannes à Bucarest, sera projeté le film Frankie d’Ira Sachs présenté en compétition à Cannes en 2019, l’un des films américains qui a fait sensation sur Croisette, Frankie étant interprétée par la très emblématique Isabelle Huppert. Les films d’Ira Sachs, tels que Love is Strange ou Little Men, sont des chroniques éblouissantes et émouvantes d’émotions relatant les amours, les tragédies et les triomphes des New-Yorkais. Avec ce nouveau film, le réalisateur quitte la métropole pour une petite ville du Portugal et fait appel à un casting international, agrémenté de grands noms tels que Marisa Tomei, Greg Kinnear et Brendan Gleeson. “Quel plaisir de se retrouver en compagnie de Frankie, un film qui ressemble à une lecture sur une plage somptueuse, un après-midi d’été paresseux.”, peut-on lire sur RogerEbert.com.

Chicuarotes, réalisé par Gael García Bernal, ne pourra être vu sur grand écran qu’aux Films de Cannes à Bucarest. “Il est évident que Gael García Bernal a atteint une maturité technique en termes de prises de vue, de plan  et de narration.” pouvons-nous lire sur Excelsior. Avec Chicuarotes, projeté à Cannes, et présenté avec le même succès au Festival du film de San Sebastian, l’acteur et cinéaste Gael Garcia Bernal continue d’explorer la société mexicaine et ses inégalités, à travers un récit de jeunes déterminés à fuir la pauvreté et à changer leur destin.

Les Films de Cannes à Bucarest ont débuté le vendredi 18 octobre à Bucarest avec des salles remplies, des projections en avant-première, des invités spéciaux et des discussions. Parallèlement, Les Films de Cannes de Iasi, Cluj et Timisoara ont également démarré. Les Films de Cannes ont débuté ce week-end à Botosani (20-22 octobre) et cette semaine commencera les Films de Cannes à Brasov. Du mercredi 23 au dimanche 27 octobre, Brasov pourra voir les films primés à Cannes, au Centre culturel Reduta et au Cinéma One

Le programme complet de la dixième édition des Films de Cannes à Bucarest est disponible sur le  site.

Au cinéma PRO, au cinéma Elvire Popesco, au cinéma du musée du paysan et au musée national d’art roumain – Salle de l’auditorium, le prix des billets est de 15 lei pour les billets achetés avant le 18 octobre et de 20 lei pendant le festival (du 18 au 27 octobre 2019). Les billets à la Cinémathèque Union coûtent 10 lei ou 8, 5, 3 lei pour les abonnés.

Les billets peuvent être achetés sur le site Eventbook.ro, au siège social de Eventbook, situé au 21 rue Actor Ion Brezoianu, et auprès des caisses des cinémas Elvire Popesco, au musée du paysan et à la cinémathèque Union. Plus de détails peuvent être trouvés sur le site.

Tenez-vous au courant des dernières nouvelles concernant la dixième édition du festival Les Films de Cannes à Bucarest, sur le site officiel filmedefestival.ro et sur la page facebook officielle.

Les Films de Cannes à Bucarest sont présentés par Orange Romania, partenaire traditionnel de l’événement.

Voiture officielle du festival: Renault.

Avec le soutien de: Catena, Apa Nova, Groupama Asigurări.

La dixième édition des Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’association Cinemascop et Voodoo Films, en partenariat avec l’ambassade de France et l’Institut français de Bucarest.

Les Films de Cannes à Bucarest est un projet culturel financé par le Ministère de la Culture et de l’Identité Nationale, le Centre National de la Cinématographie, et réalisé avec le soutien de la SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques.

Partenaires: Air France, KLM, Institut culturel roumain, Europa Cinemas, Hôtel Mercure, SERVE, UPS, Eventbook.

Principaux partenaires médias: Magic FM, Rock FM, Adevărul, Dilema Veche, Historia, TVR

Partenaires médiatiques: Radio România Cultural, Zile și Nopți, Elle, Observatorul Cultural, News.ro, Ziarul Metropolis, AaRC, Movienews, Igloo, Banchiza Urban, FilmNewEurope, Cineghid, Cinemap, Agerpres, Liternet, FilmMenu.

Couverture médiatique: Mediatrust