Maïwenn

En 2001, Maïwenn crée et joue dans un one-woman show très personnel, Le Pois Chiche. Cela lui a inspiré son premier film, Pardonnez-moi / Forgive Me (2006), dans lequel elle joue également le rôle principal. S’ensuit Le bal des actrices en 2009, un faux documentaire dans lequel Maïwenn incarne elle-même la réalisatrice, au casting de Charlotte Rampling, Julie Depardieu, Karin Viard et bien d’autres personnalités du cinéma français. Le film Polisse en 2011 lui vaut le Prix du Jury à Cannes et un énorme succès au box-office. En 2015, le film Mon roi, sur lequel il a travaillé pendant 10 ans, était en compétition à Cannes. Son prochain film, ADN/ADN (2020), dans lequel Fanny Ardant est la mère du personnage interprété par Maïwenn, devait être présenté en avant-première à Cannes en 2020, ce qui n’a pas eu lieu en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid 19. Jeanne du Barry a ouvert le Festival de Cannes en 2023, marquant le retour de l’acteur Johnny Depp sur la croisière, avec Maïwenn au casting.

Synopsis Jeanne du Barry

Jeanne Vaubernier, fille de couturière, déterminée à gravir les échelons sociaux, utilise son charme pour échapper à la pauvreté en France dans les dernières années précédant la Révolution française. Son amant, le comte de Barry, enrichi des intrigues amoureuses de Jeanne, veut la présenter au roi et orchestre une rencontre avec l’aide de l’influent duc de Richelieu. Le plan fonctionne, le roi tombe amoureux et Jeanne devient la favorite officielle. C’est juste que personne à la cour ne veut qu’une fille des rues ait de l’influence à Versailles.

Lubna Playoust

« Le cinéma est-il un langage en voie de disparition, un art en voie de disparition ? ». Room 999/Chambre 999 est un remake du film culte de Wim Wenders Room 666/Chambre 666 (1982), qui interroge tour à tour dans une même chambre d’hôtel 16 grands réalisateurs de l’époque sur l’avenir du cinéma menacé. de la télévision. 40 ans plus tard, la réalisatrice Lubna Playoust revisite la question de Wenders dans le contexte des plateformes de streaming, à 30 des réalisateurs les plus passionnants du moment, âgés de 29 à 80 ans, dont Wim Wenders, Claire Denis, David Cronenberg, Asghar Farhadi, Alice Rohrwacher, Olivier Assayas et d’autres .

Née en Italie, élevée à Paris, Lubna Playoust est une réalisatrice et actrice française. Entre 2016 et 2019, il étudie la réalisation avec Abbas Kiarostami à Cuba et Lucrecia Martel à Barcelone, expériences qui se traduisent par plusieurs courts métrages, disponibles en ligne, dont Waltz for Three, dans lequel il joue aux côtés de deux acteurs mythiques de l’ère Nouvelle Vague, Jean-Pierre Marielle et Agathe Natanson. Elle est commissaire d’une plateforme de streaming MK2, son court métrage The Cormorant / Le Cormoran (2021) a été sélectionné au festival de San Sebastian. Room 999 / Chambre 999 est son premier long métrage.

Catherine Corsini

Catherine Corsini est présente dans les festivals de cinéma depuis 1999, date à laquelle son film La Nouvelle Ève a été présenté au Festival de Berlin suivi de La Répétition, sélectionné en Compétition Officielle à Cannes en 2001. Son septième film, Leaving/Partir, avec Kristin Scott dans le rôle principal. Thomas, connaît un succès remarquable dans les cinémas en France et dans le monde. Suivent Three Worlds / Trois Mondes (2012), Summertime / La Belle Saison (2016), une histoire d’amour entre deux femmes dans la France des années 1970, et An Impossible Love / Un Amour Impossible, adapté du roman du même nom de Christine Angot. . Deux ans plus tard, il réalise The Divide/La Fracture, une comédie politique sur les violentes manifestations en France, vécues à l’hôpital par une femme abandonnée par son amant. Catherine Corsini revient en compétition à Cannes en 2023 avec Le Retour, présenté aux Films de Cannes.

Le Retour suit Khédidja, qui travaille pour une riche famille parisienne qui l’envoie en Corse pour s’occuper de leurs enfants pendant l’été. Elle emmène également ses filles adolescentes, Jessica et Farah, la Corse étant l’île qu’elles ont quittée il y a 15 ans dans des circonstances tragiques. Le film est une histoire familiale de passage à l’âge adulte, émotionnelle et humoristique, qui touche et remet en question la façon dont les mensonges peuvent structurer une famille.

Delphine Gleize

Delphine Gleize, originaire de Saint-Quentin, a suivi des études en Lettres Classiques à Condorcet à Paris et a obtenu une Maîtrise en Lettres Modernes. En 1994, elle a intégré la FEMIS dans la section Scénario, marquant le début de sa carrière cinématographique.

Au cours de sa carrière, elle a réalisé plusieurs courts métrages, dont « Sale Battars, » récompensé à plusieurs reprises, notamment aux festivals de Clermont-Ferrand, Angers, et aux César 2000. Parmi ses réalisations, « Un Château en Espagne » a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, « Les Méduses » a été présenté à Cannes à la Semaine de la Critique en 2001.

Son premier long métrage, « Carnages, » a été distingué au Festival de Cannes 2002, où il a reçu le Prix de la Jeunesse. Par la suite, elle a réalisé « L’Homme qui rêvait d’un enfant, » un long métrage sorti en 2007, mettant en vedette Darry Cowl et Artus de Penguern, qui a été sélectionné dans des festivals internationaux. Delphine Gleize est également scénariste pour d’autres cinéastes. Elle a récemment co-écrit le film « Cet été-là, » réalisé par Eric Lartigau, sorti en janvier 2023, avec Marina Foïs, Gael Garcia Bernal et Chiara Mastroianni. Elle termine également la co-écriture du prochain long métrage de Louis-Julien Petit, « L’Histoire de sa vie, » prévu pour 2024 et produit par Gaumont.

Elle prépare son prochain long-métrage, l’adaptation du roman « S’adapter » de Clara Dupont Monod, publié chez Stock, dont le tournage est prévu l’année prochaine.

Dana Rogoz

Dana Rogoz est une actrice et personnalité publique roumaine. Il a commencé sa carrière d’acteur lorsqu’il était enfant, jouant dans de nombreux films pour enfants et diverses séries télévisées. En 2008, il est diplômé de l’Université Nationale de Théâtre et de Cinéma « I.L. Caragiale ».

En 2013, il a joué aux côtés de Christoph Waltz et Lucas Hedges dans The Zero Theorem de Terry Gilliam. De nombreux autres rôles au théâtre et au cinéma ont suivi. En 2019, elle a fait sa première dans la compétition principale du Festival du Film de Sarajevo avec le film MO/INDECENCY réalisé par Radu Dragomir, en tant qu’actrice principale, un rôle qui lui a valu plusieurs nominations et prix pour la meilleure actrice et également une appréciation internationale.

Cette année, il fait ses débuts en tant que réalisateur et scénariste avec le court métrage REMOTE, déjà officiellement sélectionné en compétition au FIFF de Namur, au Festival international du film de Tirana et au Festival européen du court métrage de Nice.

Catrinel Dănăiață

Catrinel Dănăiăță lect. université Dr. à l’Université Nationale de Théâtre et de Cinématographie « I.L. Caragiale », Bucarest – Faculté de Film (Département de Réalisation de Films, production) a obtenu son diplôme en 2006 avec la spécialisation en Réalisation de Films et de Télévision à l’Université Nationale de Théâtre et de Cinématographie « I.L. Caragiale ». Caragiale » – Bucarest.

En 2015, son premier film « Dublu » a été sélectionné au Festival du film de Sarajevo – CineLink Work in Progress Sessions, et en 2016 « Dublu » a eu sa première internationale au Festival international du film de Karlovy Vary à l’Est de l’Ouest – Compétition. « Dublu » a circulé dans plusieurs festivals de cinéma tant dans le pays qu’à l’étranger, il a eu trois nominations au Gala des Gopo Awards (Meilleur premier film, Meilleur film, Meilleur acteur dans un rôle principal), une nomination au Gala des Prix UCIN – Opera Prima Premier prix « Alexandru Tatos » et a été distribué par les chaînes de télévision roumaines et étrangères.

En 2017, Catrinel a remporté le prix du meilleur réalisateur dans la section internationale au Festival du film Terra di Siena.

Catrinel est membre de l’Académie européenne du cinéma, de Dacin Sara et de l’UCIN.

En septembre 2023, le court métrage I’M OK WITH YOUR LAST WISH réalisé par elle a remporté l’ex aequo International Short Award au 27e Festival international du film Terra di Siena.

Anamaria Marinca

Anamaria Marinca est une actrice de théâtre et de cinéma roumaine qui a joué les personnages principaux de productions télévisuelles et cinématographiques primées, telles que Sex Traffic (2005) et 4 mois, 3 semaines et 2 jours (2007). Tout au long de sa carrière, elle a évolué sans effort entre longs métrages et superproductions en studio.

Ses dernières apparitions à l’écran ont eu lieu dans Ghost in the Shell, Nico, 1988 (Prix Orizzonti à Venise 2017), You Won’t Be Alone (dont la première a eu lieu à Sundance 2022), Housekeeping for Beginners (Queer Lion à Venise 2023) et dans des séries télévisées. comme Mars, Tin Star et Temple.

Alina Șerban

Alina Șerban est écrivain, actrice, réalisatrice de cinéma et la première directrice de théâtre rom dont le spectacle « Le meilleur enfant du monde » est entré au répertoire permanent du Théâtre national de Bucarest. Première de sa famille à avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, Alina a traversé l’extrême pauvreté et la discrimination, puis s’est retrouvée dans le système de protection de l’enfance. Il a complété ses études à l’UNATC Bucarest, à l’Université de New York – Tisch et a obtenu sa maîtrise à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. Elle est l’initiatrice du théâtre à message social rom. Depuis 14 ans, à travers des projets cinématographiques et théâtraux, Alina lutte contre toutes les formes de discrimination pour créer un espace pour des histoires inédites et marginalisées. Alina Șerban joue dans le film macédonien « Housekeeping for Beginners », récompensé à la Mostra de Venise (2023) et nominé par la Macédoine du Nord pour l’Oscar (2024). Elle a remporté quatre fois le prix de la « Meilleure actrice » pour le rôle principal dans la production allemande « Gipsy Queen » et a été nommée « Meilleure actrice d’Allemagne » en 2020, pour le même film. Il a représenté la Roumanie en 2018 au Festival de Cannes. Il est le réalisateur du film « Bilet de iertare » (2020), le premier film sur l’esclavage des Roms, écrit du point de vue des Roms.

Laura Georgescu Baron

Il est monteur de longs et courts métrages, producteur de films et de publicités, producteur de télévision, réalisateur et organisateur de festivals de films et de nombreux événements culturels. Il est diplômé de la première promotion du département multimédia (1993-1997) au sein de l’Université de Théâtre et de Cinéma « I.L. Caragiale » Bucarest, étant professeur d’université à la même faculté. Pour les sections de master du département multimédia, elle a mis en œuvre l’étude du montage « non conventionnel ». Il donne des cours sur la publicité dans toutes les sections de la faculté de cinéma. Pour une meilleure compréhension du marché dans ce domaine, il implique les étudiants dans différents projets extérieurs à l’université et accompagne leurs projets personnels.

Il a été vice-recteur de l’UNATC de 2014 à mars 2016. En 1995, il a suivi des cours de logiciels Avid à Londres. Partisan de l’utilisation du logiciel en Roumanie, réussit son introduction en montant le téléfilm « Good Morning Roumanie », un projet cofinancé par le gouvernement américain. Elle est l’auteur de deux livres sur le montage et sa mise en œuvre : Aesthetics and Technology – The Digital Revolution of Montage et Unseen Things, le second faisant référence aux méthodes utilisées dans le processus de réalisation d’un film.

Au cours de sa carrière universitaire, Laura Georgescu Baron a organisé des ateliers et des masterclasses en Roumanie et à l’étranger à l’Université d’Arizona – USA, Lusofona Portugal, Orange, Leo Academy, Dakino Festival et bien d’autres.

Elle a été nominée et a remporté de nombreux prix au cours de sa carrière cinématographique, le dernier prix étant celui du « Meilleur producteur de courts métrages » au festival IPIFF 2020.

Le premier film d’animation qu’il a réalisé, écrit et monté a été réalisé pendant ses années d’étudiant, intitulé « Flostam & Gestam », tourné sur pellicule 16 mm.

« Marchez un kilomètre dans mes chaussures » est le deuxième film d’animation écrit, réalisé et produit par Laura