Claude Lelouch se découvre une passion pour le cinéma dans les studios Mosfilm sur le plateau de tournage du réalisateur Mikhaïl Kalatozov pour son film « Quand passent les cigognes ». Un film qui ouvrira l’appétit du réalisateur en devenir. En 1960, Lelouch sort son premier long métrage avec la boîte de production Les Films 13 : Le propre de l’homme – un cuisant échec. En 1966, six ans après avoir été traîné dans la boue par la critique, son film Un homme et une femme remporte la Palme d’Or à Cannes- récompense suprême. S’ensuivent deux Oscars et des dizaines de prix internationaux. Le film marque l’émergence d’un cinéma d’auteur populaire comme Lelouch se plaît à le dire. Depuis, il a sorti plus de 50 films couronnés partout dans le monde. Le festival de Cannes, véritable propulseur de Lelouch sélectionnera pour sa compétition officielle encore quatre de ses films L’aventure c’est l’aventure (1972), Les uns les autres (1981), Roman de gare (2007) et Les plus belles années d’une vie (2019).