Les spéctateurs sont invités à soutenir l’élibération de Kirill Serebrennikov par le bias d’un méssage et d’une photographie de groupe.

 

Les Films de Cannes à Bucarest et le Festival Național de Théâtre invite les spectateurs à soutenir la libération de Kirill Serebrennikov par le biais d’un message et d’une photographie de groupe avant la projection du film Leto, mercredi à la 20h15, au Cinéma PRO.

Cette année, Cannes a fait une exception à la règle, en projetant un film en l’absence du réalisateur. Il s’agit de Leto, réalisé par le russe Kirill Serebrennikov. Sa place dans l’imposant Grand Théâtre Lumière a restée vide, mais malgré tout, à la fin du spectacle, le public a applaudi pendant des longues minutes.

Malgré les demandes insistantes des délégués de Cannes et de la diplomatie française Serebrennikov n’a pu être présent à la première.

Kirill Serebrennikov, considéré comme l’un des réalisateurs de théâtre et de cinéma les plus talentueux de Russie, s’est distingué en 2008 avec Yuri’s Day/Le jour de Yuri, qui a reçu trois prix à Lucerne. En 2012 son film Betrayal/Trahison, a été sélectionné en compétition à Venise, en 2016, (M)ucenic a participé, dans la sélection Un Certain Regard au festival de Cannes, et Leto a été projeté cette année dans le cadre de la compétition principale du festival. En tant que réalisateur de théâtre, Serebrenikov a reçu le Prix Europe et le Prix Daniil Harms, pour son spéctacle de ballet Nureev, en 2017, le Prix Masque d’or pour la direction du spéctacle d’opéra Chaadsky et également le Prix „Benois de la danse”, en 2018.

Kirill Serebrennikov a été arrêté à Saint-Pétersbourg en aout 2017, même pendant le tournage de Leto et accusé de détournement de fonds – accusations qualifiés par le réalisateur comme « absurdes et schizophrènes ». Le film Leto  a été donc monté pendant son arrêt à domicile.

L’arrestation de Serebrennikov a provoqué une révolte dans le monde artistique car son nom est lié à son œuvre d’une valeur incontestable: des spectacles mémorables, des productions cinématographiques de haute qualité. En Russie, les artistes se sont immédiatement réunis pour soutenir sa cause – Natalia Soljenițîna, présidente de la Soljenițîn; Alexandr Kaliaghin, présidente de l’Union Théâtrale de Russie; Vladimir Urin, le directeur général du Théâtre Bolshoi; les réalisateurs Lev Dodin – directeur du Théâtre Malîi de à Saint-Pétersbourg, Fiodor Bondarciuk ou Aleksei Ghermann, tous en demandant la libération du réalisateur.

Mihail Barîșnikov lui a envoyé une lettre de soutien. Le célèbre chorégraphe et danseur a écrit: „Résiste, cher Kirill. Tu sais très bien que les fonctionnaires, les enquêteurs, les procureurs et leurs supérieurs sont privés de toute grâce.  Leur seul talent est celui du bourreau qui s’exprime sur le fond d’un pouvoir illimité et d’un obscurantisme individuel maniaque”.

Trois  jours après l’arrestation de Serebrennikov, plus de dix mille d’amateurs de théâtre et de cinéma du monde entier ont rejoint la pétition qui demandait sa libération, en comptant parmi eux Cate Blanchett, Danis Tanović, Maren Ade et Volker Schlöndorff.

Serebrennikov paye désormais pour la ténacité avec laquelle il exprime ses opinions politiques, dans l’art et également dans sa vie publique, malgré la censure de divers types qui lui est opposée, à chaque fois.  Quand il a essayé diffuser un documentaire sur Pussy Riot au Centre Gogol, la projection a été interdite par le Ministère de la Culture. „Tout retourne aux pratiques soviétiques les plus pathétiques”, a-t-il déclaré publiquement, en 2016, lors d’une discussion sur la censure des artistes en Russie.

Mercredi, Les Films de Cannes diffuse Leto, à partir de 20h15, au Cinéma PRO et invite les artistes et les amateurs de théâtre et de cinéma de Roumanie à soutenir la libération de Kirill Serebrennikov et la liberté d’expression des artistes, par le biais d’un message et d’une photographie de groupe.

Tous les spectateurs qui souhaitent soutenir la libération du réalisateur russe sont conseillés de participer à la projection munis d’un message FREE KIRIL SEREBRENIKOV, et sont invités à faire partie dans la photo de groupe afin de se rallier avec les artistes qui soutiennent le jugement du réalisateur en liberté – une initiative commune de Les Films de Cannes à Bucarest et du Festival National de Théatre.

Les projections et les évènements Les Films de Cannes à Bucarest continuent jusqu’au 28 octobre et le film qui clôturera le festival est Sunset, par László Nemes (Son of Saul – Grand Prix à Cannes et le Prix Oscar pour film étranger, 2016). Le film a été présenté pour la première fois cet automne à la compétition principale du Festival de Venise, ou il a remporté le FIPRESCI. L’acteur roumain Vlad Ivanov joue le rôle de l’homme d’affaires Oszkár Brill dans ce film. Sunset sera diffusé dimanche, le 28 octobre, après le Gala de clôture du festival, qui commencera à 18h00, au Cinéma PRO.

Les billets et les réservations, y compris pour les projections avec entrée libre, sont disponibles online sur Eventbook.ro et aux billetteries des cinémas. Les sous-titres disponibles pour chaque film seront disponibles à partir d’aujourd’hui sur le  site, le programme du festival.

Toutes les informations et le Programme du festival sont disponibles sur le site filmedefestival.ro et sur la page officielle Facebook ou sur Instagram.

***

Le festival Les Films de Cannes à Bucarest est présenté par Orange, partenaire traditionnel de l’évènement.

Avec le support de: BRD – Groupe Société Générale

La voiture officielle du festival: Renault

Avec le support de: Catena, Groupama Asigurări, Silva, Apa Nova

La neuvième édition du festival Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’Association Cinemascop et Voodoo Films et réalisée  en partenariat avec l’Ambassade de France et L’Institute Français à Bucarest.

Les Films de Cannes à Bucarest  est un projet culturel financé par  le Ministère de la Culture et Identité nationale, Le centre national de la Cinématographie, la Mairie de Bucarest représentée par ARCUB, réalisé avec le support SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, la  Représentation de la Commission Européenne en Roumanie, DACIN SARA, CREDIDAM.

Partenaires: Air France, KLM, L’Institute Culturel Roumain, l’Ambassade de Mexique en Roumanie, l’Hôtel Mercure, l’Hôtel Cișmigiu, UPS, Defi, SERVE, l’Université Hyperion, la Librairie Kyralina, L’Atelier des Fêtes.

Visionnée par: Radio Guerrilla

Partenaires media:: TVR, Radio România Cultural, Adevărul, Dilema Veche, OK! Magazine, Zile și Nopți, Elle, Glamour, Observator Cultural, Agerpres, News.ro, AListMagazine, Scena9, Senso TV, Tonica, Ziare.com, Business24, Cinemap, The Institute, DoR, Liternet.ro, Cinemagia, Movienews, Ziarul Metropolis, AaRC, Igloo, Banchiza Urbană, Cinefan, Cineghid, FilmNewEurope, FilmSi, Sub25, FilmMenu, RFI. Partenaires de communication: PiArt Vision. Partenaires du suivi: MediaTRUST