Le public a choisi de revoir Climax

Sunset, de Laszlo Nemes pour la clôture du festival 

Les sept jours du festival Les Films de Cannes à Bucarest ont apporté sur les grands-écrans, plus de 60 projections en salles complètes, des films récompensés par des prix importants à Cannes, des films roumains projetés en avant-première, des évènements focus-pays. Des invités spéciaux comme Asghar Farhadi, Carlos Reygadas, Manuel Claro, Gaspar Noé, Marin Karmitz, Natalia López, Zsófia Szilágyi, Jean-Bernard Marlin ou Guillaume Nicloux ont été rencontrés et écoutés dans le cadre des sessions Q&A ou master-class. Il a été question de la loi sur le cinéma, de l’avenir des cinémas mais aussi des conversations entre cinéastes.

Parmi les nouvelles du dernier week-end figure le film choisi par le public. Le titre qui a reçu le plus de demandes et le stupéfiant Climax, de Gaspar Noé. Climax sera projeté dimanche, le 28 octobre, à partir de 13h30, au Cinéma Elvire Popesco.

La cérémonie de clôture du festival sera suivie par la projection, en première en Roumanie, du film Sunset, le second film signé par le réalisateur László Nemes (gagnant d’un Grand Prix à Cannes et d’un Oscar pour le meilleur film avec son film de début Son of Saul). Sunset raconte une histoire qui se passe à Budapest, au début de la Première Guerre Mondiale et compte dans la distribution l’acteur roumain Vlad Ivanov, qui joue déjà sont deuxième rôle en langue hongroise et aussi l’actrice débutante Juli Jakab, qui a ravi les critiques. Le film a été présenté en première dans la compétition principale du festival de Venise, ou il a reçu le prix FIPRESCI. La projection aura lieu au Cinéma PRO, après la cérémonie de clôture, à 18h00.

Vendredi soir, le film Man Who Killed Don Quixote de Terry Gilliam sera rediffusé. Tous les possesseurs d’un billet lors de la précédente projection peuvent participer à la projection de Cinéma PRO, vendredi, le 26 octobre, à 22:30, avec le même billet.

Le dernier samedi du festival sera une journée pleine d’évènements. Elle va débuter avec Managing Talents, le programme qui vise à faciliter la rencontre entre les acteurs roumains et certains des plus prestigieux agents de casting ou de représentation du monde.

A 10h30, les agents Richard Cook, Debbie McWilliams, Frank Moiselle et Anja Dihrberg seront présents sur la scène du Cinéma PRO pour parler avec les acteurs roumains. La deuxième partie du programme consistera en des réunions individuelles basées sur les self-tapes envoyées par les participants. Ils auront lieu samedi et dimanche.

Le samedi, 27 octobre sera aussi le moment de la rencontre entre Les Films de Cannes à Bucarest et le Festival National de Théâtre, partenaire dans le cadre de L’Hommage Lucian Pintilie. La rencontre aura lieu au HUB FNT / Arcub Gabroveni et le programme sera le suivant: à 11h00, projection Rața sălbatică/Canard sauvage, de Henrik Ibsen, spectacle réalisé par Lucian Pintilie au Théâtre de la Ville, en 1981, puis la présentation du livre de mémoires Bricabrac, et à 17h30, Flautul fermecat/La flute enchantée, de Wolfgang Amadeus Mozart, spectacle réalisé pour le festival d’Aix-en-Provence.

La soirée continuera à la Cinémathèque Union, à 20h30 à avec l’opportunité de visionner Niki Ardelean, colonel în rezervă/ Niki Ardelean, colonel en réserve, en présence des acteurs Dorina Chiriac, Andreea Bibiri et Șerban Pavlu, et le dimanche deux films pourront être visionnées un après l’autre, După-amiaza unui torționar et Tertium non datur, en présence des acteurs Ioana Ana Macaria, Coca Bloos et Șerban Pavlu.

Egalement samedi, à 16h00, à la Cinémathèque Union seront projetés des court-métrages réalisés par les étudiants des trois lycées de Bucarest : Lycée Spiru Haret, Lycée Théorétique bilingue Miguel de Cervantes et le Collège National bilingue George Coșbuc. Dans le cadre de la première édition du programme Une minute de vie, une minute de cinéma, ils ont eu l’opportunité de discuter avec les réalisateurs Radu Muntean, Emanuel Pârvu et Paul Negoescu, qui leur ont offert un premier guide dans le monde du film, et les étudiants se sont dédiés à la réalisation des films d’une minute. Une sélection des meilleurs films sera projeté et un jury composé de: Olivier Dô Hùu, designer de son et mixeur français, avec une expérience de plus de 25 ans en cinéma, Ludmila Cvikova, curatrice indépendante de film et consultante des scénarios, financement et stratégies de festival, Mina Dos Santos, ethnomusicologue et muséologue spécialisée dans la culture russe, attachée de presse du FILAF – le Festival International du Livre d’Art et du Film de Perpignan (France), va choisir le film gagnant, qui recevra un prix.

À partir de 18h00, à la Cinémathèque Union, le public pourra visionner quatre des courts métrages les plus excitants de l’année, projetés en présence des auteurs et suivis de discussions avec eux: Albastru și roșu, în proporții egale/ Bleu et rouge en proportions égales, de Georgiana Moldoveanu, le film présenté en première cette année à Cannes, dans la section Cinéfondation, Cu unul în plus/Un de plus, de Valeriu Andriuță, Totul e foarte departe/Tout est très loin, de Emanuel Pârvu et Pescărușul/La mouette, de Maria Popistașu et Alexandru Baciu.

Le dimanche commence au Cinéma Elvire Popesco, à partir de 11h00, avec Development Labs, une discussion informative sur les laboratoires de développement cinématographique les plus efficaces. Seront présents pour parler Georges Goldenstern – Cannes La Résidence / Cinéfondation / L’Atelier, Matthieu Darras – Torino FilmLab, Trieste When East Meets West, Julie Metzdorff – Sources 2, Marija Krunic – International Filmmaking Academy, Bologna.

Samedi et dimanche sont les dernières occasions du festival de découvrir le premier long métrage entièrement en 3D. My Life Rehearsed in One Leg. Il sera projeté en présence du réalisateur, à 12h00 et à 14:00, dans l’espace de CINETic.

L’exposition de photos du tapis rouge de Samina Seyed ne sera ouverte au Cinéma PRO que jusqu’à dimanche.

Les billets et les réservations, y compris pour les projections avec entrée libre, sont disponibles online sur Eventbook.ro et aux billetteries des cinémas. Les sous-titres disponibles pour chaque film seront disponibles à partir d’aujourd’hui sur le site, le programme du festival.

Toutes les informations et le Programme du festival sont disponibles sur le site filmedefestival.ro et sur la page officielle Facebook ou sur Instagram.

***

Le festival Les Films de Cannes à Bucarest est présenté par Orange, partenaire traditionnel de l’évènement.

Avec le support de: BRD – Groupe Société Générale

La voiture officielle du festival: Renault

Avec le support de: Catena, Groupama Asigurări, Silva, Apa Nova

La neuvième édition du festival Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’Association Cinemascop et Voodoo Films et réalisée en partenariat avec l’Ambassade de France et L’Institute Français à Bucarest.

Les Films de Cannes à Bucarest  est un projet culturel financé par  le Ministère de la Culture et Identité nationale, Le centre national de la Cinématographie, la Mairie de Bucarest représentée par ARCUB, réalisé avec le support SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, la Représentation de la Commission Européenne en Roumanie, DACIN SARA, CREDIDAM.

Partenaires: Air France, KLM, L’Institute Culturel Roumain, l’Ambassade de Mexique en Roumanie, l’Hôtel Mercure, l’Hôtel Cișmigiu, UPS, Defi, SERVE, l’Université Hyperion, la Librairie Kyralina, L’Atelier des Fêtes.

Visionné par: Radio Guerrilla

Partenaires média: TVR, Radio România Cultural, Adevărul, Dilema Veche, OK! Magazine, Zile și Nopți, Elle, Glamour, Observator Cultural, Agerpres, News.ro, AListMagazine, Scena9, Senso TV, Tonica, Ziare.com, Business24, Cinemap, The Institute, DoR, Liternet.ro, Cinemagia, Movienews, Ziarul Metropolis, AaRC, Igloo, Banchiza Urbană, Cinefan, Cineghid, FilmSi, Sub25, FilmMenu, RFI. Partenaires de communication: PiArt Vision. Partenaires de surveillance: MediaTRUST