Home / Communiqués de presse / La deuxième réalisatrice qui a ouvert le Festival de Cannes vient à Bucarest

La deuxième réalisatrice qui a ouvert le Festival de Cannes vient à Bucarest

La célèbre actrice, réalisatrice et scénariste française Emanuelle Bercot vient pour la première fois en Roumanie, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du festival Les Films de Cannes à Bucarest (23 – 29 octobre), pour présenter son film La tête haute, qui a ouvert le Festival sur la Croisette.

Emanuelle Bercot est la deuxième réalisatrice de l’histoire qui a inauguré le Festival de Cannes, après Diane Kurys avec son A Man in Love, en 1987. Avec ses films sélectionnés à Cannes, Venise et Berlin et avec des chroniques élogieuses pour ses rôles, Bercot est l’une des voix les plus représentatives du cinéma français contemporain. À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de 23 octobre, la star va rencontrer le public et va répondre aux questions, à la fin de la projection. Les spectateurs auront l’occasion de voir en première le film Mon Roi, un drame pour lequel Bercot a été honoré du Prix d’interprétation féminine à Cannes, ex aequo avec Rooney Mara (Carol).

Cette année, le film qu’elle a écrit et réalisé, La tête haute – son quatrième long métrage –, a été projeté en ouverture du Festival de Cannes, dans le cadre d’une cérémonie à laquelle des centaines d’invités prestigieux ont participé. Mettant en vedette Catherine Deneuve et Benoît Magimel, La tête haute suit le parcours de Malony, de six à dix-huit ans, qu’un juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver. Le jeune acteur qui a joué le rôle principal, Rod Paradot, est considéré la révélation de l’année en France.

Emanuelle Bercot a reçu des éloges pour sa performance remarquable dans Mon Roi, réalisé par son ancienne collaboratrice, Maïwenn, un rôle pour lequel ella a remporté le Prix d’interprétation féminine à Cannes 2015. « Au-delà du talent indéniable de Maïwenn de filmer l’amour, le bonheur et leur donner un aspect physique, organique, Mon Roi doit énormément à ses interprètes », écrit la revue Gala. Le personnage de Vincent Cassel participe au drame d’une femme qui, à la suite d’un accident, est devenue grabataire et il la force de remémorer l’histoire tumulteuse qu’elle a vécu avec un homme.

Personnalité fascinante, Emanuelle Bercot est reconnue pour ses films qui parlent de l’adolescence, mais aussi pour ses rôles dans des productions signées par Claude Miller, Bertrand Tavernier ou Olivier Assayas. Diplômée de la prestigieuse école de cinéma Fémis, Bercot a été primée à Cannes dès l’école – son court métrage Les Vacances a remporté le Prix du Jury en 1997. Il a été suivi par La Puce (1999), son film de fin d’études, audacieux et original, qui dit l’histoire du dépucelage d’une adolescente par un homme d’âge mûr, un film où l’on rencontre pour la première fois l’actrice fétiche de la cinéaste, Isild Le Besco. Son premier long métrage, Clément (2001), a été projeté dans la section Un Certain Regard, et le deuxième, Backstage (2005), a été présenté à la Mostra de Venise. Les deux films présentent des adolescents et des adultes qui développent des passions intenses et bizarres. En 2012, elle a été nommée au César pour le meilleur scénario original pour Polisse qu’elle a coécrit avec Maïwenn. Le film Elle s’en va (2013) lui a apporté la notoriété comme cinéaste – il a été sélectionné à Berlin et nommé au César. Dans ce film, on retrouve Catherine Deneuve dans l’un de ses plus beaux rôles récents.

Tout comme La tête haute, le nouveau film de Woody Allen, An Irrational Man (L’Homme irrationnel), avec Joaquin Phoenix, Emma Stone, Parker Posey, mais aussi Amy d’Asif  Kapadia, un film documentaire révélateur sur l’ascension et la décadence de la chanteuse Amy Winehouse ont été projetés à Cannes hors compétition. Les deux films, de même que le nouveau film de Robert Guédiguian, Une histoire de fou, seront projetés au festival Les Films de Cannes à Bucarest. Le célèbre réalisateur français reprend le sujet du génocide arménien en Turquie, dans un film intense qui prend des directions surprenantes, comme le souligne The Guardian. Dans les années 80, Aram, un jeune marseillais d’origine arménienne, fait sauter la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste, Gilles Tessier, qui passait par là est gravement blessé. Un jour, Aram décide de rencontrer sa victime pour en faire le porte-parole de sa cause.

Le festival Les Films de Cannes à Bucarest va se dérouler du 23 au 29 octobre, aux Cinéma Studio, Cinéma Elvire Popesco et CinémaPRO.

Les films La tête haute et Amy sont distribués en Roumanie par Independența Film. L’Homme irrationnel est distribué par Freeman Entertainment.

La liste des films annoncés peut être consultée sur www.filmedefestival.ro .

***

La sixième édition du festival Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’Association Cinemascop et Voodoo Films. Le festival est réalisé en partenariat avec l’Ambassade de France, l’Institut Français à Bucarest. C’est un projet culturel financé à l’aide du Ministère de la Culture, Centre National de la Cinématographie, ArCuB, dans le cadre du programme culturel « Ești București » 2015 (Centre de Projets Culturels de la mairie de Bucarest), l’Institut Culturel Roumain.

L’événement a bénéficié du soutien des distributeurs Independenţa Film, ViTo FILM, InterCom Film, Transilvania Film.

Le festival est présenté par Orange România, partenaire traditionnel de l’événement.

Soutenu par: BRD Groupe Société Générale, Catena.

La voiture oficielle du festival: BMW.

A l’aide de: Groupama Asigurări.

Partenaires: Hotel Mercure, S.E.R.V.E, Țuca Zbârcea & Asociații, UPS, Camera de Comerț, Industrie și Agricultură Franceză (CCIFER), ELLE.

Partenaire loisir: M60.

Partenaires médias: Europa FM, Digi24, DigiFilm, UTV, Zile și nopți, CineMAP, Cinemagia, Glamour, Cațavencii, Hotnews, Ziare.com, Ziarul Metropolis, Sub25.ro, LiterNet.ro, CinemaRx, Urban.ro, All About Romanian Cinema (AaRC), Orasulm.eu, Cinefan.

Partenaire suivi des médias: mediaTRUST

***

Détails : www.filmedefestival.ro.

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Les Films de Cannes a Bucarest.

Pour toutes informations supplémentaires, vous pouvez nous écrire à l’adresse : contact@filmedefestival.ro.