Home / Communiqués de presse / Jacques Audiard, le lauréat de la Palme d’Or, est l’invité spécial au festival Les Films de Cannes à Bucarest

Jacques Audiard, le lauréat de la Palme d’Or, est l’invité spécial au festival Les Films de Cannes à Bucarest

L’un des plus acclamés réalisateurs du moment, Jacques Audiard, lauréat de la Palme d’Or à Cannes 2015 pour Dheepan, va rencontrer les spectateurs roumains au festival Les Films de Cannes à Bucarest (23 – 29 octobre). Le réalisateur va présenter son film, répondra aux questions du public et soutiendra un masterclass à UNATC, lundi, 26 octobre, à partir de 11 heures. Dans le cadre du festival, à  l’occasion d’une rétrospective qui lui sera dédiée, deux de ses films seront projetés: De battre mon cœur s’est arrêté et Un prohète.

Jacques Audiard (63 ans) vient à Bucarest avec un film qui est plus actuel que jamais. Dheepan suit le parcours des trois immigrants de Sri Lanka – un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille – qui se font passer pour une famille et tentent de parvenir dans le nouveau monde dans lequel ils sont entrés, quelque part près de Paris. Pour le rôle principal, le réalisateur a choisi un acteur non-professionnel, mais qui a vécu une histoire pareille: Jesuthasan Antonythasan est lui-même un ancien combattant des Tigres de libération de Tamil Eelam et il a été emprisonné dans plusieurs pays, avant de se réfugier en France en 1997, à l’âge de 25 ans.

Audiard déclarait à Cannes qu’il espérait que son filme contribue à une amélioration de la situation.

Un maître quand il s’agit de célébrer les marginaux et auteur des films très intenses, Audiard a débuté comme assistant réalisateur sur Le Locataire (1976) de Roman Polanski, mais il a réalisé son premier film 18 ans plus tard, en 1994. Regarde les hommes tomber, un road movie avec Mathieu Kassovitz et Jean-Louis Trintignant, a été sélectionné à la Semaine de la Critique, à Cannes, et il a remporté trois Césars dont celui de la meilleure première œuvre en 1995. Audiard travaille à nouveau avec les deux mêmes acteurs pour Un héros très discret (1996), récompensé par le prix du scénario à Cannes. Dès le début des années 80, il a écrit plus de 20 scénarios pour des films ou pour des séries télé, quelques-uns avec son père, l’écrivain Michel Audiard. Il a réalisé des clips musicaux, y compris pour Noir Désir (la célèbre chanson « Comme elle vient »), et il a joué également de petits rôles.

Ses sept long-métrages ont remporté de nombreux prix. Sur mes lèvres (2001) confirme encore une fois son talent de scénariste, en gagnant un César du meilleur scénario, De battre mon cœur s’est arrêté (2006), la chronique d’une relation père-fils destructrice, a remporté un grand succès public et a reçu huit prix César, y compris le César du meilleur film. Sa notoriété vient avec le thriller Un prophète, un film qui raconte l’histoire d’un jeune délinquant interprété par Tahar Rahim dans une prison. Il lui vaut le grand prix du jury à Cannes, il est nommé aux Oscars et aux Golden Globes et primé au BAFTA. Le film remporte neuf Césars. Sort en 2012, De rouille et d’os est une histoire d’amour émouvante, avec Marion Cotillard. L’actrice a remporté plusieurs prix pour son rôle.

Son prochain projet, après Dheepan, est le premier en langue anglaise – The Sisters Brothers, un western qu’il adapte du roman de Patrick deWitt, avec John C. Reilly dans le rôle principal.

Jacques Audiard est le deuxième lauréat de la Palme d’Or qui vient au festival Les Films de Cannes à Bucarest, la même année qu’il remporte le plus important prix décérné par un festival de film, après Abdellatif Kechiche (La Vie d’Adèle), qui est venu à Bucarest en 2013.

Plus de 30 films de la sélection du Festival de Cannes, 12 primés, seront projetés pour la première fois en Roumanie, du 23 au 29 octobre, aux CinémaPRO, Cinéma Studio et Cinéma Elvire Popesco. La liste des filmes peut être consultée sur le site www.filmedefestival.ro.

Dheepan sera distribué en Roumanie par Independența Film, à partir de 30 octobre.

***

La sixième édition du festival Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’Association Cinemascop et Voodoo Films. Le festival est réalisé en partenariat avec l’Ambassade de France, l’Institut Français à Bucarest. C’est un projet culturel financé à l’aide du Ministère de la Culture, Centre National de la Cinématographie, ArCuB, dans le cadre du programme culturel « Ești București » 2015 (Centre de Projets Culturels de la mairie de Bucarest), l’Institut Culturel Roumain.

L’événement a bénéficié du soutien des distributeurs Independenţa Film, ViTo FILM, InterCom Film, Transilvania Film.

Le festival est présenté par Orange România, partenaire traditionnel de l’événement.

Soutenu par: BRD Groupe Société Générale, Catena.

La voiture oficielle du festival: BMW.

A l’aide de: Silva, Cez România, Groupama Asigurări.

Partenaires: Hotel Mercure, S.E.R.V.E, Țuca Zbârcea & Asociații, UPS, Camera de Comerț, Industrie și Agricultură Franceză (CCIFER), ELLE, Braiconf, Universitatea București.

Partenaire loisir: M60.

Partenaires médias: Europa FM, Digi24, DigiFilm, UTV, Zile și nopți, CineMAP, Cinemagia, Glamour, Cațavencii, Hotnews, Ziare.com, Ziarul Metropolis, Sub25.ro, LiterNet.ro, CinemaRx, Urban.ro, All About Romanian Cinema (AaRC), Acoperișul de Sticlă, Orasulm.eu, Cinefan, Revista FILM.