Masterclass Asghar Farhadi

Cinéma Elvire Popesco – Samedi, le 20 Octobre, 16.00

Entrée gratuite. Réservez votre place sur Eventbook.

 

UL’un des réalisateurs iraniens les plus connus, Asghar Farhadi (n. 1972) a été inclus par la revue Time sur la liste des 100 personnes les plus influentes au monde, en 2012. Il avait 40 ans et son film Une séparation avait gagné plus de 70 prix: parmi eux l’Ours d’Or et lex prix d’interprétation à Berlin, Oscar, Golden Globe, le César du meilleur film étranger. C était son cinquième long métrage et il confirmat – après A propos d’Elly (2009), qui a fait forte impression au Berlin (ours d’argent du meilleur Réalisateur – une voix tout a fait spéciale, un cinéaste lucide qui dissèque la société iranienne avec une acuité exceptionnelle.

En 1998, à Teheran, il sort diplômé avec une maîtrise de mise en scène. Le bilan de ses années d’étude était déjà imposant: six courts-métrages, scénarios et deux séries pour la télévision. En 2003, il débute avec Danse dans la poussière, le premier d’une série des films complexes sur les collisions subtiles entre les classes sociales et les mentalités.

Il est suivi, outre des titres déjà mentionnés, par Les Enfants de Belle Ville (2004), La Fête du feu (2006), Le Passé (Prix d’interprétation feminine à Cannes pour Bérénice Bejo, 2013), Le Client (Oscar du meilleur film étranger, Prix du scénario et d’interprétation masculine – Shahab Hosseini, Cannes 2016). Cette année, Todos lo Saben, avec Penelope Cruz et Javier Bardem à l’affiche, avait ouvert le festival de Cannes.