Home / Communiqués de presse / Le film d’horreur psychologique «The Neon Demon» et trois films d’Oscar, parmi les premières aux Films de Cannes à Bucarest

Le film d’horreur psychologique «The Neon Demon» et trois films d’Oscar, parmi les premières aux Films de Cannes à Bucarest

Un film d’horreur psychologique qui a polarisé la presse internationale à Cannes et les propositions de la France, de l’Espagne et des Philippines aux Oscars figurent parmi les 30 premières du programme des Films de Cannes à Bucarest (14 – 23 octobre). Le festival aura lieu au Cinéma PRO, Cinéma Elvire Popesco, Cinéma Muzeul Țăranului et la salle Auditorium du Musée National d’Art. Les billets sont mis en vente sur Eventbook.ro.

Le réalisateur de Drive (Sang-froid) et Only God Forgives (Seul Dieu pardonne), Nicolas Winding Refn est retourné cette année à Cannes avec une fable moderne sur la « beauté en horreur », placé dans le monde impitoyable de la mode de Los Angeles, film qui a polarisé la critique internationale: The Neon Demon. Le film d’horreur psychologique ultra-stylisé, où les femmes et les hommes sont prêts à dévorer tout ce qui est pur, poursuit l’ascension fulgurante d’un mannequin (Elle Fanning) et les jalousies et convoitises qui en surgissent autour. Un monde dangereux où « les chambres de motel sont hantés par des créatures réelles et métaphoriques à la fois – Keanu Reeves vous fera froid dans le dos – et des photographes qui sont facilement confondus avec des tueurs en série », selon The Guardian.

Le film proposé par la France aux Oscars 2017, Elle, realisé par Paul Verhoeven, a été un des favoris de la presse de Cannes et un candidat puissant pour la Palme d’Or. C’est un thriller psychologique, infusé avec de la comédie noire, où Isabelle Hupert joue le rôle d’une femme qui est violée dans sa propre maison et qui décide de traquer l’agresseur, les deux étant attirés dans un jeu curieux et incitant. The Evening Standard le décrit comme « scandaleux, amusant et choquant, revigorant et original ».

Ma’ Rosa, réalisé par Brillante Mendoza et proposé par les Philippines à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, a apporté à l’actrice Jaclyn Jose le Prix d’interprétation féminine à Cannes. Mendoza traite d’un sujet actuel qui commence à gagner du poids au Philippines: le petit trafic de drogue. Ma’ Rosa est la mère de quatre enfants et, au-delà de la petite épicerie de quartier qu’elle détient avec son mari, elle vend des petites quantités de drogues. Pourtant, ils sont arrêtés par la police et toute leur vie en est bouleversée: ils doivent se procurer de l’argent pour corrompre les policiers.

Le plus récent film de Pedro Almodóvar, Julieta, est la proposition de l’Espagne pour les Oscars de l’année prochaine. Inspiré par la trilogie Runaway, écrite en 2004 par la lauréate du Prix Nobel, Alice Munro, le film raconte l’histoire d’une mère qui est abandonnée par sa fille, sans aucune explication lorsqu’elle atteint l’âge de 18 ans. Julieta fait tout le possible pour la retrouver. Mais, à mesure qu’elle cherche, elle découvre le peu qu’elle connaît son propre enfant. Dans les rôles principaux: les actrices Emma Suárez et Adriana Ugarte. Au cours du temps, cinq des films de Pedro Almodóvar ont représenté l’Espagne aux Oscars.

Aquarius, le nouveau film de Kleber Mendonça Filho, applaudi et ovationné dans les salles de cinéma de Brésil, a suscité des controverses dans son pays, après que le comité chargé d’envoyer les propositions aux Oscars ait choisi un autre film, assez mal accueilli par la critique, Little Secret. L’opinion publique a levé le problème de l’immixtion de la politique dans les aspects de la vie sociale, la décision étant considérée comme « une punition », suite à la proteste des acteurs sur le tapis rouge de Cannes contre le nouveau président du Brésil, Michel Temer. De plus, le film a été interdit aux moins de 18 ans, sans des arguments solides, écrit The New York Times, plusieurs critiques et cinéastes brésiliens contestant cette qualification. Aquarius suit la lutte d’une femme de 65 ans, le dernier occupant d’un immeuble, contre une société immobilière qui prétend de l’évacuer de son appartement.

Les films Julieta et The Neon Demon sont distribués en Roumanie par Independenţa Film. Elle est distribué en Roumanie par Intercom Film.

***

Les Films de Cannes à Bucarest se déroulera cette année entre le 14 et 23 octobre 2016, avec une édition élargie et avec les films les plus attendus du Festival de Cannes. Pour la première fois, il y aura des projections concomitantes des films sélectionnés à Cluj-Napoca, Iași et Timișoara. Invités spéciaux: le réalisateur français Alain Guiraudie, avec Rester Vertical, considéré comme le film choc de l’édition de cette année du Festival de Cannes, le réalisateur israélien Eran Kolirin, avec Beyond the Mountains and Hills, et le cinéaste turc Mehmet Can Mertoğlu, récompensé avec le Prix Révélation France 4 dans la section Semaine de la Critique pour Album (Album de famille).

Une première à Bucarest sera la conférence Managing Talents, qui aura lieu le 22 octobre au Cinéma Elvire Popesco. Les invités de la conférence sont Ilene Feldman (agent artistique, LBI Entertainment, États-Unis), Avy Kaufman (directeur de casting, États-Unis), Richard Cook (Lisa Richard Agency, Irlande), Georg Georgi (Das Imperium, Allemagne). Plus d’informations sur les billets et les inscriptions sur filmedefestival.ro/2016/managing-talents/. L’évènement est présenté par BRD Group Société Générale.

La septième édition Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’association Cinemascop et Voodoo Films et réalisée en partenariat avec l’Ambassade de France et l’Institut Français de Bucarest. C’est un projet culturel financé par le Centre National de la Cinématographie, la SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, le Centre culturel de projets de la Mairie de Bucarest – ARCUB, dans le cadre du Programme culturel «Bucarest – la ville in-visible», l’Institut Culturel Roumain et Goethe Institut.

Les Films de Cannes à Cluj-Napoca (14-16 octobre) est un projet déroulé avec l’appui de la Mairie et du Conseil Local de Cluj-Napoca.

L’édition de Timișoara (21-22 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Timișoara.

L’édition de Iași (28-29 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Iași et de l’Association des étudiants journalistes de Iași.

L’événement bénéficie du soutien des distributeurs Independenţa Film, Asociația Culturală Macondo, InterCom Film, Parada Film, microFILM, RoImage, Clorofilm.

Le festival est présénté par Orange Roumanie, partenaire traditionnel du festival.

Appuyé par: BRD Groupe Société Générale

La voiture officielle du festival: BMW

Avec le soutien de: Catena, Groupama Assurances, Silva, Cez România, Apa Nova

Partenaires: CINETIc UNATC „I. L. Caragiale”, Hôtel Mercure, S.E.R.V.E, UPS

Partenaires médias: Europa FM, Zile și Nopți, Cinemap, Cinemagia, Decât o Revistă, Observator Cultural, News.ro, Ziare.com, VICE, AListMagazine, Ziarul Metropolis, LiterNet, Agerpres, HotNews, Movie News, AaRC, Cinefan, Umblat.ro, Urban.ro, Cărturești

Partenaire suivi des médias : mediaTRUST