Home / Communiqués de presse / La comédie qui a fait sensation à Cannes « Toni Erdmann », ouvre Les Films de Cannes à Bucarest Plus de 1000 billets au festival, vendus en 24 heures

La comédie qui a fait sensation à Cannes « Toni Erdmann », ouvre Les Films de Cannes à Bucarest Plus de 1000 billets au festival, vendus en 24 heures

le 3 octobre 2016

Maren Ade, réalisatrice allemande qui a fait sensation à Cannes avec une comédie filmée à Bucarest, Toni Erdmann, rencontrera le public, pour la première fois, aux Films de Cannes à Bucarest (du 14 au 23 octobre). Le film sera projeté en première en Roumanie, le 14 octobre, ouvrant le festival, qui aura lieu cette année au Cinéma PRO, Cinéma Elvire Popesco, Cinéma Muzeul Țăranului et la salle Auditorium du Musée National d’Art. Un nombre record de plus de 1000 billets se sont vendus dans un seul jour, le 30 septembre, lors de leur mise en vente sur Eventbook.ro.

À côté de Maren Ade, l’événement sera animé par le producteur allemand Jonas Dornbach et la coproductrice Ada Solomon. Clairement le favori de la presse et du public à Cannes, le film a été désigné le candidat no. 1 à la Palme d’or, finalement décrochant le Prix FIPRESCI. La même Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) l’a qualifié ultérieurement, sans équivoque, le meilleur film de l’année à Saint-Sébastien. Toni Erdmann, filmé presque intégralement en Roumanie, est le seul film lancé en 2016 inclus récemment dans le Top 100 des meilleurs films du siècle par BBC Culture et il représentera l’Allemagne aux Prix Oscars, avec beaucoup de possibilités de remporter le trophée.

Toni Erdmann raconte l’histoire d’un père excentrique, arrivé à la retraite et toujours en train de déconner, qui décide de rendre une visite surprise à sa fille, une femme de carrière qui travaille dans un projet important comme stratège corporatiste à Bucarest. Maren Ade, réalisatrice, scénariste et productrice, devenue célèbre avec ses deux premiers longs métrages, les deux pluri-récompensés The Forest for the Trees (2003) a remporté le Prix du Jury à Sundance, tandis que Everyone Else (2009), qui sera projeté aussi à Bucarest a obtenu le Grand prix du jury et l’Ours d’argent de la meilleure interprétation (Birgit Minichmayr) à Berlin.

Un autre invité spécial du festival est le grand gagnant de la section Un Certain Regard à Cannes, le finlandais Juho Kuosmanen, qui présentera son film The Happiest Day in the Life of Olli Mäki, proposition de la Finlande à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. « Un début remarquable » sur l’innocence perdue, écrit Variety, en appréciant l’image stylisée, les détails affinés et le jeu des acteurs. Attachant et amusant, le film en noir et blanc s’inspire de la vraie histoire d’un boxeur qui, en 1962, prétend au titre de champion mondial de boxe, poids plume. Pour cela, il ne lui reste qu’à perdre quelques kilos et à se concentrer. Il existe, pourtant, un problème: il tombe amoureux. Primé antérieurement pour ses courts métrages à Cinéfondation (Cannes) et à Locarno, Juho Kuosmanen a collaboré avec l’Avantgarde Opera Ensemble du West Coast Kokkola Opera.

Toujours remarqué dans la section Un Certain Regard et récompensé avec le Prix du Jury, Harmonium, de Kôji Fukada (Sayonara), l’un des plus innovants cinéastes japonais, sera projeté en première à Bucarest. Un drame avec des accents de thriller, « qui commence de façon bizarre et finit de façon choquante », selon The Hollywood Reporter, Harmonium suit l’intrusion lente d’un homme, récemment sorti de prison, après 10 ans, dans la famille d’un ami qui l’accueille, les bras ouverts. Le gagnant du Prix du meilleur scénario, dans la section Un Certain Regard, l’émouvant Voir du pays/ The Stopover (r. Delphine & Muriel Coulin) parle sur les conséquences des traumas de guerre subis par deux jeunes femmes soldats rentrées de l’Afghanistan.

Un Prix Spécial à Cannes, dans la section Un Certain Regard, a été accordé à l’animation La Tortue Rouge, le premier long métrage du hollandais Michael Dudok De Wit, récompensé avec l’Oscar en 2000 pour le court métrage Père et fille. L’animation a été coproduite par le renommé studio Ghibli au Japon, de Hayao Miyazaki. A travers l’histoire d’un naufrage sur une île tropicale, peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, le film balaie toutes les grandes étapes de la vie d’un être humain.

Des États-Unis vient Hell or High Water, réalisé par David Mackenzie, un crime thriller avec Jeff Bridges, Chris Pine et Ben Foster parmi les interprètes. À Cannes, où il a participé dans la section Un Certain Regard, il a suscité la nostalgie, mais aussi l’enthousiasme des critiques américains pour les films du genre solides et complexes, sur lesquels les studios américains pariaient dans les années ‘70. « Ils ne les font pas comme avant – même s’ils peuvent le faire et ce film en est la preuve », écrit Boston Globe. Les protagonistes sont deux frères qui organisent des braquages de la même banque, après s’être proposé de sauver leur ferme de la saisie, payant à la banque avec son propre argent.

C’est toujours des États-Unis qu’un autre thriller vient, Money Monster, réalisé par Jodie Foster et projeté cette année hors de la compétition de Cannes. George Clooney joue le rôle d’un animateur d’une émission financière, pris en otage avec sa productrice (Julia Roberts) dans leur studio de télévision, par un spectateur furieux d’avoir tout perdu après avoir suivi leurs conseils en matière d’investissements.

Toni Erdmann est distribué dans les cinémas roumains par microFILM, à partir du 21 octobre.

La Tortue rouge est distribué en Roumanie par Independența Film, Money Monster par Intercom Film, et Hell or High Water par Ro Image 2000.

Les Films de Cannes à Bucarest se déroulera cette année entre le 14 et 23 octobre 2016, avec une édition élargie et avec les films les plus attendus du Festival de Cannes. Pour la première fois, il y aura des projections concomitantes des films sélectionnés à Cluj-Napoca, Iași et Timișoara. Invités spéciaux: le réalisateur français Alain Guiraudie, avec Rester Vertical, considéré comme le film choc de l’édition de cette année du Festival de Cannes, le réalisateur israélien Eran Kolirin, avec Beyond the Mountains and Hills, et le cinéaste turc Mehmet Can Mertoğlu, récompensé avec le Prix Révélation France 4 dans la section Semaine de la Critique pour Album (Album de famille).

Une première à Bucarest sera la conférence Managing Talents, qui aura lieu le 22 octobre au Cinéma Elvire Popesco. Les invités de la conférence sont Ilene Feldman (agent artistique, LBI Entertainment, États-Unis), Avy Kaufman (directeur de casting, États-Unis), Richard Cook (Lisa Richard Agency, Irlande), Georg Georgi (Das Imperium, Allemagne). Plus d’informations sur les billets et les inscriptions sur filmedefestival.ro/2016/managing-talents/. L’évènement est présenté par BRD Group Société Générale.

La septième édition Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’association Cinemascop et Voodoo Films et réalisée en partenariat avec l’Ambassade de France et l’Institut Français de Bucarest. C’est un projet culturel financé par le Centre National de la Cinématographie, la SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, le Centre culturel de projets de la Mairie de Bucarest – ARCUB, dans le cadre du Programme culturel «Bucarest – la ville in-visible», l’Institut Culturel Roumain, Goethe Institut et l’Ambassade de Finlande.

Les Films de Cannes à Cluj-Napoca (14-16 octobre) est un projet déroulé avec l’appui de la Mairie et du Conseil Local de Cluj-Napoca.

L’édition de Timișoara (21-22 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Timișoara.

L’édition de Iași (28-29 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Iași et de l’Association des étudiants journalistes de Iași.

L’événement bénéficie du soutien des distributeurs Independenţa Film, Asociația Culturală Macondo, InterCom Film, Parada Film, microFILM, RoImage, Clorofilm.

Le festival est présénté par Orange Roumanie, partenaire traditionnel du festival.

Appuyé par: BRD Groupe Société Générale

La voiture officielle du festival : BMW

Avec le soutien de: Catena, Groupama Assurances, Silva, Cez România, Apa Nova

Partenaires: Hotel Mercure, S.E.R.V.E, Țuca Zbârcea & Asociații, UPS, Europa Cinemas, Point, UNATC „I. L. Caragiale”, Cinema Muzeul Țăranului, Muzeul Țăranului Român, Muzeul Național de Artă al României

Partenaires médias: Europa FM, Zile și Nopți, Cinemap, Cinemagia, Decât o Revistă, Observator Cultural, News.ro, Ziare.com, VICE, AListMagazine, Ziarul Metropolis, LiterNet, Agerpres, HotNews, Movie News, AaRC, Cinefan, Umblat.ro, Urban.ro, Cărturești

Partenaire suivi des médias : mediaTRUST