Home / Communiqués de presse / Commence Les Films de Cannes à Bucarest ! Plus de 6000 billets vendus en avance

Commence Les Films de Cannes à Bucarest ! Plus de 6000 billets vendus en avance

le 13 octobre 2016

L’un des plus attendus événements culturels de l’automne commence vendredi, le 14 octobre, et il envahira Bucarest pendant 10 jours. Plus de 6000 billets ont été déjà vendus en avance sur Eventbook.ro, aux premières des films de Cannes. Les Films de Cannes à Bucarest a lieu, cette année au Cinéma PRO, Cinéma Elvire Popesco, Cinéma Muzeul Țăranului et la salle Auditorium du Musée National d’Art de Roumanie. Le programme est disponible sur www.filmedefestival.ro.

L’événement s’ouvre officiellement le vendredi, à 18h30, à Cinéma PRO, avec Toni Erdmann, en présence de la réalisatrice Maren Ade, qui s’adressera au public à la fin de la projection. La comédie filmée presque intégralement à Bucarest a séduit la presse internationale à Cannes, en décrochant le prix de la critique internationale – FIPRESCI, et il représentera l’Allemagne aux Oscars 2017. Les cinéphiles pourront rencontrer également à Maren Ade à Everyone Else/ Alle Anderen(2009), un film de succès de la réalisatrice allemande, récompensé avec le Grand Prix du Jury et l’Ours d’agent de l’interprétation (Birgit Minichmayr) à Berlin.

Une autre invitée spéciale de ce premier weekend sera l’artiste Mania Akbari, qui sera présente aux projections des films d’Abbas Kiarostami. Dans la section Hommage Abbas Kiarostami seront projetés quelques films remarquables du réalisateur iranien: Close-Up (1990), Through the Olive Trees (Au travers des oliviers)(1994), Le Goût de la cerise/ Taste of Cherry (Palme d’Or, Cannes 1997) et Ten (2002), avec Mania Akbari dans le rôle principal. Kiarostami s’est éteint au mois de juillet de cette année à Paris, âgé de 76 ans.

Samedi, le 15 octobre, est le jour d’or du Cinéma PRO. Les films récompensés avec les plus importants trois trophées de l’année, dans les grands festivals, seront projetés en première, pendant une seule journée. Le marathon commence à 13h30 avec The Woman Who Left, le nouveau film du réalisateur Lav Diaz, récompensé avec le Lion d’or au Festival de Venise et continue à 18h00 avec Fire at Sea (Fuocoammare, par-delà Lampedusa)(r. Gianfranco Rosi), documentaire qui a décroché l’Ours d’or à Berlin. A partir de 21h05, le film lauréat avec la Palme d’or, I Daniel Blake (Moi, Daniel Blake) (r. Ken Loach) sera projeté.

Le réalisateur finlandais Juho Kuosmanen, le grand gagnant de la section Un Certain Regard à Cannes avec The Happiest Day in the Life of Olli Mäki (Le plus beau jour de la vie de Olli Mäki), sera présent dimanche; à partir de 18h30, pour la projection de son film, au Cinéma Elvire Popesco. Son début remarquable, inspiré par une histoire réelle, est la proposition de la Finlande à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Toujours pendant ce weekend, ce sont les projections du Focus Olivier Assayas qui commencent, le grand invité de cette édition des Films de Cannes à Bucarest: Demonlover, L’Heure d’été, L’Eau froide. Le renommé réalisateur français soutiendra un atelier avec l’entrée libre à l’UNATC (Université nationale d’art théâtral et cinématographique) le 21 octobre, à partir de 11h00, modéré par le critique de film Michał Oleszczyk (Rogerebert.com). Toujours un atelier avec l’entrée libre, soutiendra aussi le réalisateur Alain Guiraudie (Rester Vertical, L’Inconnu du lac), le 18 octobre, à partir de 11h00, à la salle de cinéma de l’UNATC. Le modérateur sera le critique de film Pascal Mérigeau (Le nouvel Observateur).

Parmi les titres programmés pendant ce premier weekend se retrouvent aussi Juste la fin du monde de Xavier Dolan (le Grand prix), American Honey (r. Andrea Arnold, Prix du jury), Ma’Rosa (Prix d’interprétation féminine – Jaclyn Jose), Elle (r. Paul Verhoeven), proposition de la France à l’Oscar, Fixeur, le nouveau film d’Adrian Sitaru et le film Și va fi…. Celui-ci est une coproduction des studios Buftea et Delta Film (Moscou), réalisé par le cinéaste de la Bessarabie, Valeriu Jereghi, filmé par Vivi Drăgan Vasile et projeté dans la section Un Certain Regard à Cannes, en 1993. Une partie de l’équipe sera présentée lors de la projection.

***

La septième édition Les Films de Cannes à Bucarest est organisée par l’association Cinemascop et Voodoo Films et réalisée en partenariat avec l’Ambassade de France et l’Institut Français de Bucarest. C’est un projet culturel financé par le Centre National de la Cinématographie, la SACD / Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, le Centre culturel de projets de la Mairie de Bucarest – ARCUB, dans le cadre du Programme culturel «Bucarest – la ville in-visible», l’Institut Culturel Roumain, Goethe Institut et l’Ambassade de Finlande.

Les Films de Cannes à Cluj-Napoca (14-16 octobre) est un projet déroulé avec l’appui de la Mairie et du Conseil Local de Cluj-Napoca.

L’édition de Timișoara (21-22 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Timișoara.

L’édition de Iași (28-29 octobre) est réalisée avec l’appui de la Mairie de la ville de Iași et de l’Association des étudiants journalistes de Iași.

L’événement bénéficie du soutien des distributeurs Independenţa Film, Asociația Culturală Macondo, InterCom Film, Parada Film, microFILM, RoImage, Clorofilm.

Le festival est présénté par Orange Roumanie, partenaire traditionnel du festival.

Appuyé par: BRD Groupe Société Générale

La voiture officielle du festival : BMW

Avec le soutien de: Catena, Groupama Assurances, Silva, Cez România, Apa Nova, E.ON România

Partenaires: Hotel Mercure, S.E.R.V.E, Țuca Zbârcea & Asociații, UPS, Europa Cinemas, Point, UNATC „I. L. Caragiale”, Cinema Muzeul Țăranului, Muzeul Țăranului Român, Muzeul Național de Artă al României

Partenaires médias: Europa FM, Zile și Nopți, Cinemap, Cinemagia, Decât o Revistă, Observator Cultural, News.ro, Ziare.com, VICE, AListMagazine, Ziarul Metropolis, LiterNet, Elle, Agerpres, HotNews, Movie News, AaRC, Cinefan, Umblat.ro, Urban.ro, Cărturești

Partenaire suivi des médias : mediaTRUST