Home / La Conférence Comment, pourqouoi et pour qui écrit-on des chroniques de film?

La Conférence Comment, pourqouoi et pour qui écrit-on des chroniques de film?

La Conférence Comment, pourqouoi et pour qui écrit-on des chroniques de film?

 

Conferinta-2

La conférence Comment, pourqouoi et pour qui écrit-on des chroniques de film? est organisée par le festival Les Films de Cannes à Bucarest, en collaboration avec l’Association Culturelle Control N, et fait partie de la série d’événements spéciaux organisés sous le nom Les Films de Cannes à Bucarest – en débat. Ce sera l’endroit où des critiques de film, des distributeurs etdes attachés de presse étrangers vont se réunir pour débattre le rôle du film comme produit culturel et les mécanismes de la distribution du film.

La conférence Comment, pourqouoi et pour qui écrit-on des chroniques de film? aura lieu dans le cadre du festival Les Films de Cannes à Bucarest, dimanche, 25 octobre, au Cinéma Elvire Popesco. On va discuter,pendant un jour, par des interventions individuelles et des débats, le rôle contemporain de la critique du film et la manière dont ce métier a changé à l’époque de l’internet, quand l’acte d’écrire est démocratisé et n’importe qui peut publier; comment communiquer et comment peut-on vendre un film indépendant, afin de le rendre attirant au public, sans créer de fausses attentes; comment construire une stratégie de promotion efficace et comment y entraîner activement les médias ;quelles sont les chances pour un film indépendant en dehors de festivals; quelles sont les tendances dans le cinéma actuel.

Parmi les invités qui vont débattre les sujets etvont présenter leurs points de vue, on compte Pascal Mérigeau (journaliste et critique de cinéma), Magali Montet (attaché de presse) et Ronald Chammah (ditributeur). La discussion sera modérée par Boglarka Nagy, chargée de mission pour le cinéma et la salle Elvire Popesco.

La conférence s’adresse aux journalistes qui écrivent au sujet du cinéma et de la culture, aux jeunes critiques et aux bloggers qui écrivent au sujet du cinéma, aux étudiants, à ceux qui travaillent dans le domain du film et qui sont intéressés par les métiers de l’industrie, mais aussi aux cinéphiles et aux passionnés du cinéma qui veulent participer à une ample discussion au sujet des nouvelles tendances dans le cinéma actuel. L’entrée est libre.

La conférence Comment, pourquoi et pour qui écrit-on des chroniques de film? aura deux parties :

  1. 11.00 – 13.00 – Qui a besoin des critiques à l’époque www? Comment la chronique de cinéma s’est transformée dans ce contexte?
  2. On va essayer de répondre à ces questions par des interventions individuelles, suivies par des sessions de questions et de réponses et par un débat : Qui a besoin des critiques à l’époque www? Comment la chronique de cinéma s’est transformée dans ce contexte? Quelles sont les tendances actuelles dans la critique de film dans le monde entieret quels sont les problèmes spécifiques de chaque industrie du cinémapar rapport à la réception spécialisée? Quel est l’avenir du cinéma? Comment, pourquoi et pour qui écrit-on des chroniques de cinéma?
  1. 13.30 – 15.30 – Débat: Comment vendre les films? Àqui peut-on vendre les films?
  2. La deuxième partie de la conférence sera dédiée à une discussion appliquée au sujet d’une série de métiers de l’industrie du cinéma. On va discuter le rôle de l’attaché de presse. On va essayer de répondre aux questions suivantes : quel est le rôle de l’attaché de presse pendant les festivals et dans le procès de distribution d’un film ; quels sont les arguments pour convaincre les journalistes d’écrire la chronique d’un film? Comment gérer les rencontres avec la presseet les situations dans lesquelles le film a reçu des chroniques négatives?Enfin, on va discuter le rôle du critique de film dans les campagnes de promotion. On va discuterla question deschroniques à la sortie d’un film vs. les chroniques élaborées ; comment écrire des chroniques de films que l’on n’aime pas ; comment écrire à propos des cinéastes qui sont aussi des amis ; on va discuter de la dynamique de la relation critique-attaché de presse/publiciste ; et on va discuter aussi les moyens d’approche d’une chronique par rapport à la cathégorie de public.

***

Pascal Mérigeau (Journaliste et critique de cinéma)

  • Né le 30 janvier 1953, animateur de ciné-clubs, a créé et dirigé pendant plusieurs années une salle de cinéma Art et Essai.
  • Collaborateur de la Revue du Cinéma, journaliste notamment au Nouvelles Littéraires et au Point.
  • Journaliste et critique de cinéma au journal le Monde, puis au Nouvel Observateur (depuis septembre 1997).
  • Auteur de plusieurs livres sur le cinéma, notamment sur Josef von Sternberg, le cinéma de Série B, Joseph L. Mankiewicz (Prix 1993 du meilleur livre de cinéma) et Maurice Pialat (2003, Grasset), ainsi que de deux romans, « Escaliers dérobés » (Denoël, 1994) et « Max Lang n’est plus ici » (Denoël, 1999). A publié en 2007 « Cinéma : autopsie d’un meurtre », collection Café Voltaire, Flammarion, et en 2008, également chez Flammarion, un portrait de Gérard Depardieu.
  • En 2013, « Jean Renoir » (Flammarion), Prix Goncourt de la Biographie, Prix de la Société des Gens de Lettres, Prix du Syndicat de la Critique de Cinéma.

 

Magali Montet (Attachée de presse, relations publiques)

Magali Montet a créé un bureau de relations presse dans le cinéma en 2008. En tant qu’attachée de presse de films elle accompagne leur sortie en France et leur lancement international dans les festivals internationaux. Parallèlement, elle développe une activité de « publicist » – attachée de presse personnelle – de comédiens. Auparavant, elle avait travaillé 3 ans chez Celluloid Dreams (Hengameh Panahi), société de vente internationale et sept ans à Unifrance avec Daniel Toscan du Plantier.

  • Sorties France en cours : Marguerite &Julien de Valérie Donzelli, Chant d’Hiver d’Otar Iosseliani, Le Dernier Jour de Amos Gitai.
  • Et récemment : The Look of silence de Joshua Oppenheimer, l’Ombre des femmes de Philippe Garrel ou Fidelio, l’Odyséee dAlice Lucie Borleteau.
  • Lancements récents dans les Festivals internationaux (Berlin, Cannes et Venise) : Diary of Chambermaidde Benoit Jacquot, Body de Malogrzata Szumowska, 600 miles de Gabriel Ripstein, Standing Tall d’Emmanuelle Bercot, Dheepan de Jacques Audiard,Disorder d’Alice Winocour, Treasure deCorneliu Porumboiu, My Golden Daysd’Arnaud Desplechin.

 

Ronald Chammah (distributeur, producteur de film français)

En 1988 a fondé Caméliq Films – une société de production, auquel but est de promouvoir et soutenir le film d’art, ayant comme une mission importante la restauration et distribution du patrimoine cinèmatographique.

 

Christian Ferencz-Flatz (philosophe et théoricien de cinéma)

Christian Ferencz-Flatz est chercheur en philosophie à Institute for Research in the Humanities, l’Université Bucarest. Il a publié récemment un livre de théorie du cinéma, Incursiuni fenomenologice în noul film românesc, il a signé des chroniques et des analyses de films dans des revues comme Dilema veche et Close Up et il est le co-éditeur du dernier numéro de la revue Studia Phaenomenologica consacré au thème: Film et phénoménologie. Il est aussi l’auteur de deux livres de spécialité: Obișnuit și neobișnuit în viața de zi cu zi: Fenomenologia situației și critica conceptului de valoare la Martin Heidegge et Retro. Amorse pentru o fenomenologie a trecutului, et de nombreuses études et articles publiés en Husserl StudiesResearch in Phenomenology,Phänomenologische ForschungenPhilosophisches JahrbuchContinental Philosophy ReviewTijdschrift voor Filosofie etc.

 

Boglarka Nagy (chargée de mission pour le cinéma et la salle Elvire Popesco)

Boglarka Nagy, la modératrice de la conférence, est chargée de mission pour le cinéma et la salle Elvire Popesco (L’Institut Français de Roumanie) et elle écrit régulièrement pour des sites spécialisés en tant que critique de cinéma. Boglarka Nagy est également modératrice et programmatrice pour plusieurs festivals de film locaux.

 

La conference Comment, pourquoi et pour qui écrit-on des chroniques de film? est un projet réalisé à l’aide du Centre National de la Cinématographie. C’est un événement soutenu par BRD – Groupe Société Générale.